• Mora énergie

Conseils de lecture

Mis à jour : 23 juin 2019

Voici une liste de lecture que nous vous conseillons, elle vous permettra de prendre conscience de l'environnement dans lequel nous évoluons, vous aidera à vous en protéger, ou participera au maintient de votre bonne santé.





Comment limiter la consommation des sucres raffinés ?

David Perlmutter fait une révélation qui donne froid dans le dos : les glucides peuvent détruire le cerveau et être à l'origine de nombre de troubles et de pathologies : Alzheimer, trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH), épilepsie, anxiété, maux de tête chroniques, dépression, baisse de la libido...

Preuves scientifiques à l'appui, il nous démontre que la destinée de notre cerveau ne dépend pas de nos gènes mais de ce que nous mettons dans notre assiette.

Les maladies dégénératives y compris les troubles cérébraux sont dues à une inflammation pouvant être générée par les glucides notamment les glucides contenant du gluten ou riches en sucre.

Un programme de 4 semaines pour préserver la santé de notre cerveau sans avoir recours aux médicaments. Des stratégies faciles à mettre en place, de délicieuses recettes, des objectifs à la portée de tous. Des études scientifiques, mais aussi l'expérience professionnelle de l'auteur et le vécu de ses patients.


Préface du Pr Henri Joyeux.



Gunni Nordström est journaliste d'investigation en Suède, laquelle partage avec la Finlande le pôle mondial de l'industrie de la téléphonie mobile où l'on a fait le plus de recherches concernant les maladies liées à l'environnement. Elle a publié plusieurs ouvrages en suédois sur les problèmes de santé en relation avec les écrans vidéo d'ordinateurs, dont "Sjuk av bildskärm" (Tiden), "Fälts-laget" (Tiden), en collaboration avec Carl von Schéele ainsi que "Mörkläggning" (Hjalmarson & Högberg).

Dès 1990, elle s'est intéressée aux aspects chimiques des problèmes rencontrés par les victimes du travail sur ordinateur. Ces personnes se désignaient elles-mêmes comme électrohypersensibles, alors qu'il apparaissait clairement que certains produits chimiques jouaient un rôle important dans leurs problèmes de peau. Elle a interrogé les professeurs d'universités ainsi que les politiques impliqués dans cette étrange maladie dont souffraient des milliers de personnes en Suède, mais probablement aussi des millions de personnes partout dans le monde.

Son souci a consisté à informer le grand public ainsi que les preneurs de décisions à tous les niveaux d'un risque bien réel lié à la fois aux champs électromagnétiques et aux vapeurs de substances chimiques dégagées par les appareillages électroniques et des écrans vidéo d'ordinateurs en particulier. Cette maladie environnementale, liée aux écrans cathodiques, a semble-t-il reçu diverses appellations selon les pays où elle se manifestait : la sensibilité chimique multiple, le syndrome de fatigue chronique, le syndrome de dysfonction immunitaire, la fibromyalgie, le syndrome des bâtiments malsains (sick building syndrome), l'électrohypersensibilité.

Cet ouvrage est le premier à avoir fait une connexion entre une certaine maladie et les produits chimiques utilisés dans la fabrication des appareillages modernes que l'on considère erronément comme inoffensifs. Hélas, ils ne le sont pas.



Voici l’édition 2017 du guide le plus à jour du marché à mettre dans sa poche pour faire les courses. Qu’est-ce qu’un additif alimentaire ? C’est la question que se posent de nombreux consommateurs qui voudraient bien savoir ce qui se cache dans la liste des ingrédients, sous des noms ou des codes bien mystérieux. Muni de ce guide facile à utiliser, vous serez enfin capable de savoir ce que sont la plupart des ingrédients cités sur les emballages et vous aurez le pouvoir de décider d’acheter ou non les produits concernés. Pour chaque additif, un code couleur : rouge (à éviter, danger !) – orange (rapports scientifiques contradictoires) – vert (inoffensif à ce jour). Après plus de 20 ans d’expérience dans le domaine de la toxicité des additifs alimentaires, dont 2 ans passés à comparer de nombreuses études internationales sur le sujet, Corinne Gouget est heureuse de vous donner la possibilité de savoir ce que vous mangez.


Après des années de recherche, le Dr Dale Bredesen et son équipe de l’université de Californie ont mis au point un programme global qui permet à de nombreux malades souffrant d’Alzheimer et de déficit cognitif de retrouver leur capacité à se souvenir, à penser, à mener de nouveau une vie normale.

En ciblant un à un les multiples facteurs responsables de la maladie, en intervenant sur l’alimentation, le statut hormonal, l’inflammation, les toxiques, l’activité physique… ReCODE donne des résultats impressionnants.

Sur les 10 premiers patients du Dr Bredesen ayant suivi quelques mois le protocole ReCODE, 9 ont connu des améliorations significatives, souvent spectaculaires. L’étude est parue en 2016 dans Aging.

Depuis, ReCODE a bénéficié à des centaines de patients : plus de la moitié n’ont plus aucun symptôme.

Destiné aux patients déjà aux prises avec la maladie d’Alzheimer, aux patients pré-Alzheimer et aux personnes ayant un risque élevé de développer la maladie, ce livre donne toutes les clefs pour inverser le déclin cognitif.

Ce livre constitue, pour les patients, leurs proches et les soignants, un événement d’une portée médicale et scientifique considérable.



Fibromyalgie, fatigue chronique, maux de tête, cervicalgie, douleurs multiples, problèmes de concentration, vertiges, troubles du sommeil, sensation d'oppression, troubles du rythme cardiaque, troubles neurodégénératifs, dépressions, maladies orphelines Ces maladies, de plus en plus fréquentes, gâchent la vie de centaines de milliers de nos concitoyens. 1 800 publications scientifiques mettent en évidence l'effet des ondes électromagnétiques sur l'être humain et le monde animal. Il ne fait plus aucun doute aujourd'hui que le « smog » électromagnétique dont nous sommes enveloppés, comme l'effet photonique des matières que nous portons (prothèses, vêtements, etc.), ont une lourde responsabilité dans un grand nombre de ces troubles de santé. Le fonctionnement de tout organisme vivant est électrique et magnétique et interagit nécessairement avec son environnement. L'onde commande à la particule, et par voie de conséquence à la chimie. Gérard Dieuzaide identifie, dans cet ouvrage à la fois pratique et très documenté, les différentes sources de perturbations électromagnétiques, leurs conséquences sur notre santé, et propose des solutions concrètes pour s'en protéger efficacement.



L'effet des pollutions environnementales sur notre santé nous inquiète tous les jours davantage. L'environnement spécifique qu'est la sphère buccale doit être pris en compte. En effet, la bouche de nos contemporains présente une véritable mosaïque de produits chimiques et métalliques, ce qui n'est pas toujours sans conséquence. Il faut comprendre qu'entre autres affections les douleurs articulaires ou musculaires, les troubles du sommeil, les maux de tête, vertiges et palpitations, mais aussi la fatigue chronique ou la fibromyalgie ont souvent des origines bucco-dentaires. Ce livre s'adresse au grand public et appelle aussi dentistes et médecins à mieux appréhender les interactions entre système stomato-gnathique (de stoma, « bouche » et gnathos « mâchoire ») et pathologies diverses. Gérard Dieuzaide nous familiarise avec les différents types d'interventions pratiquées par les dentistes (amalgames, composites, inlays, reconstitutions, bridges…) et les matériaux utilisés (alliages métalliques, résines, céramiques). Il fait ensuite le point sur plusieurs dossiers controversés tels que le fluor, les perturbateurs endocriniens, le mercure et autres métaux lourds. Les problématiques des nouvelles maladies environnementales comme l'électro ou chimio-sensibilité sont également abordées. Le sujet de l'occlusion dentaire, particulièrement approfondi, apparaît comme la démonstration d'une nécessaire approche holistique de la santé. Enfin, plusieurs chapitres thématiques, consacrés à la langue (rédigé par Amer Safieddine, orthophoniste, posturologue et hypnothérapeute), aux ronflements ou aux apnées du sommeil, aux courants galvaniques en bouche ou aux dents dévitalisées, font de cet ouvrage un travail d'une rare exhaustivité.




Le problème des amalgames dentaires (plombages) est un sujet de controverses parmi les autorités de Santé Publique et parmi le corps médical. Oui ou non, ces amalgames présentent-ils un risque pour la santé des personnes qui en portent ? Le Rapport d'Expertise de l'Université de Kiel (Allemagne), réalisé à la requête du tribunal de Grande Instance de Francfort en 1994 et publié en langue allemande en 1997, est un travail extrêmement fouillé, basé sur plus de 420 références bibliographiques. Il est traduit in extenso dans le présent ouvrage. Ses auteurs ont montré que, depuis 1927, des professeurs d'universités allemandes, conseillers des firmes productrices d'amalgames ont averti ces même fabricants qui les consultaient des dangers d'intoxication que font courir aux patients qui les portent ces alliages de mercure. Partout dans le monde, des études ont montré que la libération continue de mercure dans la bouche peut, chez certaines personnes, créer des situations d'intoxications insidieuses : le microhydrargyrisme.

Souvent les symptômes de ces intoxications se confondent avec des altérations de l'état de santé ayant d'autres origines et rendent le diagnostic difficile. Les auteurs montrent également que l'apport de mercure via l'alimentation est de plusieurs fois inférieur à celui dû à la libération de mercure dans la cavité buccale par les amalgames. Une légende soigneusement entretenue dans les milieux professionnels de la dentisterie énonçait le contraire ! Cet ouvrage est complété par la traduction in extenso de l'Etude de Tübingen (Allemagne) concernant les amalgames dentaires. Cette étude, réalisée grâce à une fondation privée (la revue allemande Eltern), a permis aux auteurs de pratiquer des dosages de mercure dans la salive de 20.000 personnes en âge de procréer. Il ressort de calculs obtenus à partir de ces analyses que chez au moins 30% des personnes porteuses d'obturation en amalgame, la teneur en mercure de la salive dépassait l'absorption globale hebdomadaire tolérable (PTWI) indiquée par l'Organisation Mondiale de la Santé. A la lumière de ces travaux décisifs réalisés à Kiel et à Tübingen, il apparaît que la présence d'amalgames dans la bouche est bien un problème crucial en matière de Santé Publique et que des mesures sont à prendre sans tarder, ce qu'a déjà fait le Gouvernement Suédois en arrêtant le remboursement de la pose d'amalgames dentaires à partir du 1er janvier 1999.



En France, un des directeurs d'une des plus puissantes compagnies d'assurance de la planète déclare : " Le métier des compagnies d'assurance est d'assurer les risques imprévisibles ; elles n'ont pas à assurer des risques prévisibles !... C'est aux politiques de veiller à éviter ces risques ". Dès 2003, les compagnies d'assurances traduisent ces éléments dans leurs dispositions générales de cette manière : " sont exclus de l'assurance, tous les dommages, pertes, frais et dépenses de quelque nature que ce soit, causés directement ou indirectement, résultant de ou liés de quelque manière que ce soit aux champs électromagnétiques (CME), aux organismes génétiquement modifiés (OGM), à l'encéphalite spongiforme transmissible (ESB) en ce compris dons sa manifestation chez l'homme ". (Il existe bien certainement des possibilités de couvrir les risques spéciaux, - les " assiettes de primes " sont alors très importantes -, ou à défaut, pour les entreprises " à risques " de constituer des fonds de réserve).

Les assureurs emploient depuis longtemps les mêmes termes pour exclure de la même façon, les dommages causés par l'amiante, les radiations ionisantes, les produits toxiques, les déchets et combustibles nucléaires, choses connues ; mais alors,... si les assureurs mondiaux réagissent dans ce nouveau domaine avec autant de précautions, c'est qu'indubitablement, ils savent et mesurent de manière objective, (c'est leur métier), la gravité de la situation actuelle et ses conséquences pour demain !

La question pour nous, victimes au quotidien et consommateurs obligés, est de savoir si nos opérateurs de téléphonie, nos fournisseurs d'électricité, les entreprises exploitantes de TGV, les fabricants d'appareils de téléphonie mobile... ont couverts les risques auxquels ils nous exposent ?

Qui sait si l'industriel mis en cause aura constitué un fond de réserve ou contracté l'assurance " risques spéciaux " qui indemnisera correctement le consommateur victime demain ? Aucun de ces industriels n'est aujourd'hui obligé de répondre... Le découvrira-t-on quand il sera trop tard ? L'enquête reste à faire... L'ouvrage que vous avez en main vous montre comment, chez vous et au travail, vous pouvez limiter les risques sur votre santé de ce brouillard invisible : " l'électrosmog ".



Voici le 1er guide complet et accessible à tous pour se protéger des ondes au quotidien (ordinateur, téléphone sans fil, WIFI, antenne relais, objets connectés, box internet, lignes à haute tension, installation électrique, éclairage, chauffage...).

Il est en effet possible de vivre avec le progrès et la technologie en limitant considérablement la pollution électromagnétique.

Dans cet ouvrage vous trouverez :

Des solutions à portée de main grâce à une recherche rapide par mot clé ; une explication progressive et pédagogique accessible à tous ; des réponses précises à vos interrogations sur les ondes et leurs effets ; les conseils pratiques pour se protéger ; les informations indispensables afin de se préserver des ondes de manière autonome ; 6 dossiers complémentaires (spécial téléphone portable, enfants, femmes enceintes, personnes électro-sensibles, électricité biocompatible...)

Troubles de l'équilibre, douleurs généralisées, tangue chronique, cervicalgies, lombalgies. Et si tous ces maux étaient dus à certains objets que nous portons ?

La simple présence d'une matière vibratoirement polluante, comme celle d'une paire de lunettes, d'une reconstitution dentaire ou d'un bijou, peut induire ce genre de pathologie, et bien d'autres. Cette dimension électromagnétique de l'homme, une réalité encore négligée par la médecine moderne, est ici mise en évidence de façon spectaculaire grâce à des tests de posturologie. La posturologie, au croisement des médecines dites parallèles et de la médecine classique, propose une vision holistique de l'homme. Elle permet de relier le visible à l'invisible, et nous prouve, entre autres, qu'il existe un autre monde, celui du vibratoire.

A l'instar des médecines alternatives, la posturologie trouve son bien-fondé dans les principes d'équilibre et d'harmonie. Complet et accessible, ce livre écrit par un spécialiste en posturologie est destiné à toute personne soucieuse de sa santé, aux thérapeutes souhaitant élargir leur savoir, ainsi qu'aux sportifs désireux d'améliorer leurs performances. Véritable guide pratique, il vous permettra en particulier de vérifier votre électrosensibilité aux ondes émises par différentes matières parasites, présentes sur votre corps mais aussi dans votre environnement.

Note importante :
La biorésonance est une technique de soin pratiquée hors d'un cadre réglementé. Elle ne permet donc pas de prise en charge Sécurité Sociale, ni de remboursement de mutuelles ou assurances santé.

En aucun cas les indications écrites ou orales ne peuvent être assimilées à un diagnostique médical. Les traitements ne se substituent en aucun cas, aux traitements classiques.

En cas de problèmes de santé, il est impératif de consulter son médecin traitant afin de faire poser un diagnostic et effectuer les analyses médicales conseillées.

© 2019 Mora-énergie Paris