• Mora énergie

Pourquoi est-il important de boire une eau peu minéralisée ?




Il existe sur le marché un grand nombre d'eau minéral ou de source mais dans la jungle des références comment s'y retrouver ? Quelle eau est vraiment bonne pour la santé ?


Eau de source ou eau minérale ?

L'eau minérale, présente des teneurs en sel minéraux plus ou moins important, la consommation d’une eau minéralisée en permanence surcharge les reins et empêche le drainage des émonctoires, le corps ne parvient pas à bien se nettoyer.

Boire toujours la même eau minérale entraîne un déséquilibre dans l’apport des minéraux dans l’organisme qui seront alors toujours les mêmes. C’est pourquoi il est recommandé de varier les eaux minérales ou d'en consommer ponctuellement sous forme de cure.


L’eau de source quand à elle est naturellement peu minéralisée, c’est l’eau de consommation quotidienne, elle facilite le travail des reins entraînant le bon nettoyage de l’organisme.

Le PH de ces eaux doit être compris entre 6,8 et 7,2. Les eaux de source renforcent ainsi la capacité de défense naturelle de l'organisme face aux agressions extérieures de toutes natures.


Comment savoir si l'eau que je bois est peu ou beaucoup minéralisé ?

Pour connaître la quantité de minéraux contenu dans votre eau en bouteille, il vous suffit de lire sur l'étiquette la ligne "taux de résidu à sec".

Le taux de résidu à sec est l'indicateur de minéralisation.

Ce nombre correspond au taux de minéraux recueillis après évaporation d'1L d'eau soumis à 180°C.


Un taux supérieur à 1500mg/L indique que l'eau est riche en minéraux.

Une eau fortement minéralisée consommée régulièrement encrassera l'organisme de cristaux (reins, articulations....) et empêchera le corps d'éliminer correctement les différents déchets circulant dans le sang issus de l'alimentation, de l'activité des cellules, des pollutions etc...


Une bonne eau peu minéraliser pour une utilisation quotidienne doit avoir un taux de résidu à sec inférieur à 100mg/L et son PH compris entre 6,8 et 7,2.


Exemple d'eau présentant un taux élevé de résidu à sec


Vittel : 1084 mg/l - Contrex : 2078 mg/l - Hépar : 2513 mg/l - Vichy Celestin : 3325 mg/l



Exemple d'eau présentant un taux moyen de résidu à sec


Evian : 345 mg/l - Cristaline : 220 à 500 mg/l - Volvic : 130 mg/l - Mont Blanc : 105 mg/l



Exemple d'eau présentant un taux faible de résidu à sec



Spa : 38 mg/l - Montcalm : 32 mg/l - Rosée de la Reine : 26,8 mg/l - Mont Roucous : 22 mg/l.


Et le plastique dans tous ça ?


Outre le fait que le plastique pollue et est toxique pour l'environnement, les emballages plastique des bouteilles transfèrent dans l'eau des molécules de plastique qui même si elles sont présentes en très faibles quantité, ont des effets cancérigènes et sont des perturbateurs endocriniens.


Pour limiter les risques, mieux vaut choisir des bouteilles en plastique de type 2, 4 et 5 mentionné dans un petit triangle situé généralement sous la bouteille ou au bas de cette dernière et de ne pas exposer les bouteilles au soleil.


Une autre solution :

Acheter de l’eau en bouteille en verre mais peu de marque propose ce mode de conditionnement. 

Note importante :
La biorésonance est une technique de soin pratiquée hors d'un cadre réglementé. Elle ne permet donc pas de prise en charge Sécurité Sociale, ni de remboursement de mutuelles ou assurances santé.

En aucun cas les indications écrites ou orales ne peuvent être assimilées à un diagnostique médical. Les traitements ne se substituent en aucun cas, aux traitements classiques.

En cas de problèmes de santé, il est impératif de consulter son médecin traitant afin de faire poser un diagnostic et effectuer les analyses médicales conseillées.

© 2019 Mora-énergie Paris